CARtographie par télédétection de la DYnamique des MAngroves du Gabon entre 2000 et 2016 et mise en place d’un Système de Suivi participatif

La surface des mangroves du Gabon et par conséquent les changements (pertes et gains) observables au sein de cet écosystème sont mal connus ou non actualisés. La cartographie la plus connue actuellement a été réalisée à l’échelle globale de la terre pour l’année de référence 2000 et est consultable sur la plateforme web Global Forest Watch (GFW). Il n’existe pas de cartographie de cet écosystème publiée à l’échelle du Gabon. En 2016, le WRI et l’ONG PLURMEA ont initié une étude pour la cartographie des mangroves de l’estuaire du Gabon et leurs changements entre 2000 et 2016 en se basant sur la carte à l’échelle globale de 2000 comme donnée de référence. Cette étude a donné des résultats préliminaires intéressants et nécessite d’être approfondie et étendue à l’échelle nationale.

Par ailleurs, du fait de l’inexistence d’une politique publique spécifique pour la préservation de cet espace et malgré les actions de la société civile engagée dans cette lutte, les mangroves du Gabon continuent de faire l’objet d’une déforestation significative et une dégradation importante. Or, de bonnes connaissances sur l’état des mangroves, des systèmes efficaces de collecte et diffusion de l’information sur ce milieu ainsi que la mobilisation des parties prenantes sont nécessaires pour catalyser la mise en place de politiques et d’actions efficaces pour la protection et la conservation de cet écosystème.

Le projet préconisé doit contribuer à ces fondements nécessaires à la protection et la préservation des mangroves suivant trois objectifs majeurs : (i) Déterminer la surface des mangroves en 2016 et leurs changements entre 2000 et 2016, (ii) Développer un outil de collecte et diffusion des données sous forme d’une application SIG en ligne en vue de la mise en place d’un suivi participatif de l’état des mangroves, et (iii) contribuer à la sensibilisation et l’engagement des parties prenantes.

Sur la base de ces objectifs, le projet sera développé autour de trois axes d’activités. Le premier axe d’activités consistera à réaliser une cartographie des mangroves en 2016 et leurs changements entre 2000 et 2016 à partir de l’analyse par photo interprétation et classification d’images satellitaires de sources multiples. Il s’agira d’approfondir l’étude initiée à l’échelle de l’estuaire par le WRI et l’ONG PLURMEA pour en capitaliser les résultats préliminaires et l’étendre à l’échelle nationale. Le deuxième axe d’activités consistera à mettre en place une application SIG web pour la collecte, la centralisation et la diffusion de l’information sur les mangroves en vue d’en assurer l’accès permanent au plus grand nombre des utilisateurs sur le modèle des outils tels que Global Forest watch et Atlas Forestier. Enfin, le troisième volet d’activités concernera la sensibilisation et l’engagement des parties prenantes à travers des actions de communication, de vulgarisation et d’éducation à l’attention des populations riveraines et des autres acteurs concernés par l’état des mangroves.

Comme résultats attendus, le projet devra permettre d’obtenir : 1) la carte à jour des mangroves du Gabon pour l’année de référence 2016, 2) la carte des changements des mangroves du Gabon entre 2000 et 2016, 3) une application SIG web mangrove sur le modèle de Global Forest Watch, 4) une brochure sur les mangroves du Gabon, 5) la proposition d’une charte sur les mangroves du Gabon et 6) et deux campagnes de sensibilisation sous forme de causerie avec les populations.

SOUSCRIRE
A notre newsletter

NOUS ECRIRE

Partenaires

Copyright©KEVA Initiative 2018. Tous droits réservés.